Je vais vivre avec mon Amour

L'évolution des mariages et du pacs en 10 ans

 

Données Insee.

L'évolution des pacs et des unions entre personnes du même sexe, très minoritaires, évolue en même temps que le nombre de mariage baisse.

Notons avant tout que l'union libre regroupe 22% de ceux qui se déclarent en couple.



En effet, début 2011, en métropole, 32 millions de majeurs déclarent être en couple, 72 % sont mariés et partagent la même résidence. 7 millions sont en union libre et 1,4 million pacsés.
Parmi eux, 4 % indiquent par ailleurs que leur conjoint ne vit pas dans le même logement. Plus de la moitié d’entre eux a moins de 30 ans. Entre 30 et 59 ans, une personne en couple sur dix ne réside pas avec son conjoint en l’absence d’enfant commun. La non-cohabitation concerne surtout des personnes en union libre.
200 000 personnes sont en couple avec une personne du même sexe, dont 16 % avec une personne ne vivant pas sous le même toit. Six sur dix sont des hommes. 43 % sont pacsées, mais 55 % après 35 ans. 10 % env. vivent au moins une partie du temps avec un enfant, généralement né avant l’union actuelle ; il s’agit surtout de femmes.


En 2005, il y a 283.000 mariages pour 60.000 Pacs dont 4.800 pour des personnes de même sexe.


Le nombre de Pacs ne cesse d'évoluer jusqu'en 2010 où il atteint le nombre de 205.000, dont plus de 9.100 pour des personnes de même sexe.

Cette dernière différenciation est importante car, en 2011 et 2012, les Pacs pour des personnes de même sexe diminue, passant à 7.500 puis 6.900.
Cela est probablement du à la prévision du mariage pour tous qui retient les candidats. En effet, dès 2013, les mariages de personnes du même sexe est de 7.400 env. Le nombre de Pacs + mariage de même sexe atteint donc 13.400. Un doublement en 2 ans ! Mais l'arrivée du mariage pour tous n'explique pas seul cette baisse de 2011 car, à partir du 1er janvier 2011, les couples ne peuvent plus signer trois déclarations de revenus différentes pour réduire leurs impôts sur le revenu. Ce changement a aussi modifié la saisonnalité des pacs : les pics de juin et juillet disparaissent au profit de la fin d’année.

Au total, en 2013 , il y a 238.500 mariages pour 168.000 pacs.

Sur le total des unions, mariage plus pacs, les pacs représentent 17% en 2005 et 41% en 2015.

Et l'évolution du nombre de pacs est surtout le fait de personnes de sexe différent, passant de 55.500 en 2005 à 162.000 en 2013.

Contrairement à celui des pacs, le profil saisonnier des mariages a été assez peu influencé par les modifications fiscales. En effet, sept mariages sur dix ont toujours lieu, depuis 2010 et jusqu’en 2012, entre mai et septembre. Mais la part des mariages célébrés en juin, juillet et août diminue légèrement, passant de 50 % des mariages en 2010 à 43 % en 2012.

En 2012, les couples qui se marient de juin à septembre sont plus jeunes que ceux qui s’unissent en décembre ou janvier (pour les femmes : 33 ans contre 37 ans ; pour les hommes : 36 ans contre 40 ans).

Des grosses disparités en fonction de l'âge :

Entre 25 et 34 ans, la génération du Pacs :

Le statut majoritaire des personnes de 25 à 34 ans vivant en couple est le mariage (45 %) tout juste devant l’union libre (43 %) et enfin le Pacs (12 %). Cette génération, qui était adolescente ou tout jeune adulte, en 1999, lors de l’adoption du Pacs représente la moitié pacsés alors qu’elles ne représentent que 20 % de l’ensemble des personnes en couple.
A Paris, le Pacs est davantage répandu dans l’ensemble des tranches d’âge.
Notons que les générations évoluent avec leur temps : plus jeunes, plus pacsés, plus connectés, plus voyageurs, plus informés...

Au-delà de 35 ans, il y a plus de mariage que d'union libre :

Logiquement, la part des unions libres baisse quand celle des mariages augmente avec l’âge. Les couples de – 37 ans sont autant mariées qu’en union libre (45 %). Les + 35 ans, sont mariées à 81% et en union libre à 16 %.
Entre 35 et 50 ans, la part des personnes en couple est stable mais baisse après 50 ans sous l'effet des séparations, du divorce et du veuvage.
Certains se remettent en couple avec un nouveau conjoint. Ainsi, c’est entre 35 et 54 ans que le nombre de personnes divorcées parmi les personnes vivant en couple est le plus élevé (5 %).

En 2013, il a eu env. 7 000 mariages entre personnes de même sexe :

La loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe fut publiée au Journal Officiel le 18 mai 2013. 7 000 couples de même sexe en ont profité en 2013, avec un pic de 1 500 mariages en septembre. La saisonnalité est la même que pour les mariages de sexes complémentaires.
60% sont des hommes alors que la part des pacs augmente chez les femmes : 46 % des Pacs en 2012 contre 40 % en 2007. En moyenne, env.1 % des personnes sont en couple avec une personne du même sexe. 60% d'entre eux sont des hommes

Parmi ces couples de même sexe, les hommes se marient à 50 ans environ en moyenne et les femmes à 43 ans (contre 37 ans pour les hommes et 34 ans pour les femmes pour les mariés de sexe différent).
Les mariés de même sexe ont un écart d’âge de 7 ans tandis que ceux de sexe différent ont un écart de 4,3 ans. Cette différence d'âge est sensible plus importante pour les hommes, 8 ans, que pour les femmes : 5,5 années.


LB



A lire également...

15 recettes pour célibataires
Alibaba rafle 16 mds d'euros pendant sa
Célibat des prêtres, adieu ?
La vie solo est-elle plus épanouissante que la vie à deux ?
Amoureuses, deux nonnes se marient en Italie
10 Lieux INCONTOURNABLES à voir dans sa vie